Lutte contre le dopage - Procédures - Liste des produits interdits

DOPAGE

Cette page reprend un maximum d’informations concernant le dopage. Les sportifs de haut-niveau sont confrontés à des contrôles systématiques. Mais la tendance actuelle est le contrôle à tous les niveaux tant en compétition et hors compétition. Par exemple en 2013 du coté néerlandophone, 1543 contrôles lors de compétitions et 790 contrôles hors-compétition.

Un contrôle positif, entraîne des conséquences graves pour le sportif, interdiction de se ré-affilier à tout autre Fédération sportive, mais également de s’entraîner en groupe (par exemple accès à une salle de fitness, à une piscine où d’autres sportifs s’entraînent, participation (même en tant que bénévole) à une manifestation sportive.

Procédure de contrôle :

<Lien vers la procédure>

Listes des produits et méthodes interdits :

<Substances et méthodes interdites en permanence>

<Substances et méthodes interdites en compétition>

Comment savoir si le médicament que je prends est interdit ?

Votre médecin ou votre pharmacien a la possibilité, via Internet de contrôler si le produit est sur la « liste noire », chaque médicament a sa fiche descriptive et sa dangerosité au niveau des produits dopants.

Vous pouvez également consulter le site du Centre Belge d’Information Pharmaceutique, www.cbip.be, celui-ci vous permet de saisir à l’aide d’un clavier virtuel la première lettre du nom commercial ou de la substance active recherchée. Une fois le médicament trouvé, vérifiez si celui-ci possède ou non le sigle « D » ou « d », qui signifie qu’il est présent sur la liste des substances interdites en sport.

En positionnant votre souris sur l’icône « D » ou « d », un lien hypertexte vous précise les interdictions spécifiques à ce médicament ou à cette substance.

Si vous utilisez un produit interdit, une simple attestation médicale faite par votre médecin vaut autorisation pour usage thérapeutique.

Procédures pour les sportifs élites ou de haut niveau.

Pour les sportifs élites et les sportifs de haut niveau, en cas de maladie, il est toujours possible d’obtenir et d’utiliser une AUT (Autorisation d’Utilisation Thérapeutique) 

<Lien vers les AUT>

 

 

 

 

Fichier attachéTaille
wada-2015-prohibited-list-en.pdf275.34 Ko