ARCHIVES

2011

Le 29 octobre 2011 aura lieu le 100e anniversaire du bâtiment abritant le Royal Sport Nautique de Bruxelles situé sur le canal de Willebroek dans la périphérie nord de la ville. Comment le savons-nous ? Parce qu’une plaque d’architecte l’annonce fièrement. Le grand immeuble, qui longe le canal sur lequel s’entrainent les rameurs n’offre pas seulement un hangar à bateau, une salle de gym, des vestiaires et un club. Il permet également de profiter de salles de tennis de table avec cinq tables de compétition. A l’arrière, on retrouve un terrain de basketball et de tennis ainsi qu’un nouveau hall de sport permettant de jouer au tennis, au basketball et au badminton. Le Royal, comme les habitués l’appellent, n’est donc pas juste consacré au sport nautique.

Le club lui-même existait bien avant l’immeuble puisqu’il fut fondé en 1865. Il s’agissait alors du premier club d’aviron de Bruxelles, le troisième en Belgique. Il ‘perdit’ son premier foyer, plus proche de la ville, lorsque le Canal fut réaménagé. La section du canal sur laquelle il se trouvait fut asséchée. Ce premier bâtiment existe toujours mais là où il y avait précédemment de l’eau se tient désormais une grand route urbaine même si les rues adjacentes témoignent de l’histoire du quartier – Rue des Rameurs et Rue des Régates.

C’est durant cette époque ancienne que le Royal acquit une distinction unique. En 1878, Robert Louis Stevenson et un ami entreprirent une longue traversée à travers la Belgique et la France en camping-canoës. Durant ce temps, ils écrivirent ‘Un voyage intérieur’, son premier livre devenu célèbre. Il y décrit l’accueil chaleureux qu’ils ont reçu dans le chapitre « Le Royal Sport Nautique ». En ces temps, le Royal était clairement habitué aux succès : « Nous avons gagné toutes les courses, excepté celles où les Français trichèrent ».

Un peu plus tard mais toujours durant l’époque de l’ancien bâtiment, le Royal devint fortement reconnu, aussi bien pour l’aviron que pour ses exploits artistiques et théâtraux. Les membres du club étaient actifs dans des revues et des cabarets qui apportèrent leur pierre à l’édifice dans le développement de l’Âge d’Or bruxellois, ‘La Belle Epoque ». Parmi eux se trouvaient également des artistes talentueux qui immortalisèrent de grands moments – d’aviron, de socialisation et parfois même de mauvaises conduites – dans une série de 45 photos qui, de nos jours, décorent les murs du club nautique.

L’Âge d’Or stoppa brutalement et le nouvel immeuble du Royal se vit octroyé une toute autre utilité : un camp de base pour la cavalerie allemande durant la Première Guerre Mondiale. Les membres les plus anciens du club se souviennent encore des casiers marqués des insignes militaires allemands qui perdurèrent jusqu’à la rénovation du milieu des années 80.

Durant l’entre-deux-guerres, les victoires du Royal furent fluctuantes, à l’instar des autres clubs d’aviron. L’un des grands moments fut certainement lorsqu’un quatre barré, appelé le « Grand Garçons » fut sélectionné pour les Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Un des membres de l’équipe, René Vingerhout, fut un membre régulier du club jusqu’à sa mort il y a trois ans. Même passés 90 ans, il continua à former les rameurs qui ramenèrent 3 titres de Champions de Belgique en 2003-2004. Son nom figure fièrement sur un bateau et est chaque année remémoré lors d’une course simple appelée ‘Revi’.

Le Royal eut également la chance d’accueillir une autre célébrité en 1948, John B Kelly Jr, qui fut quatre fois champion Olympique et frère de la Princesse Grace. Il prit ses quartiers à Bruxelles pour ses préparations Olympiques. Par coïncidence, une de ses connaissances irlandaises est mariée à l’un des monuments du club, côté basketball.

Et nous voilà de nos jours. Pendant que le club s’est réorienté principalement sur le côté récréatif, un grand espoir, Jean-Benoît Valschaerts fut le Champion national simple Junior 2010 et représenta la Belgique aux World Juniors en République Tchèque et les Jeux Olympiques Junior à Singapour. A côté des superstars, les membres ordinaires se composent des 50% de Belges et de 50% d’expatriés en provenance de nombreux pays différents.

Avec le 150e anniversaire du Royal à l’horizon, un ravalement de façade du club est à l’ordre du jour. Reconnu par la Ville de Bruxelles comme patrimoine culturel et sportif, l’immeuble va entamer son second siècle en bonne forme.

29th October 2011 sees the 100th anniversary of the boathouse of Royal Sport Nautique de Bruxelles, situated on the Willebroek Canal in the Northern outskirts of the city. How do we know? Because an architect’s plaque proudly announces the fact. The grand building, set back from the canalside road which the rowers and their boats must cross, accommodates not only boat storage, gym, changing facilities and clubhouse, but a vast table-tennis room with five competition tables. Out back is a basketball court, a tennis court and a nearly-new sports hall for tennis, basketball and badminton. The Royal, as it is known, is not just about ‘le sport nautique’.

The club itself predates the building by many years, having been founded in 1865, the first rowing club in Brussels and the third in Belgium. It ‘lost’ its earlier home, closer into the city, when the Canal was realigned and the section of canal on which it stood was filled-in. That earlier building still stands, but where there was water is now an urban throughway, although nearby streets attest to its history – rue des Rameurs (rowers) and rue des Régates (regatta).

It was from this earlier era that the Royal achieved a unique distinction – it was not just name-checked in a literary classic, it got a chapter all to itself. In 1878 Robert Louis Stevenson, with a companion, undertook a long trip through Belgium and France in camping-canoes, and wrote up the story in ‘An Inland Voyage’, his first celebrated book. In it, he describes the warm welcome the pair received in the chapter The Royal Sport Nautique. At that time, the Royal was evidently used to success: “We have gained all races, except those where we were cheated by the French”.

A little bit later, but still in the era of the old boathouse, the Royal was noted, at least as much for its rowing, as for its artistic and theatrical exploits. Club members were active in the revues and cabarets which helped to define Brussels’ Golden Age, ‘La Belle Epoque’, and talented artists amongst them recorded events – rowing, socialising and sometimes misbehaving – in a series of 45 silhouette pictures which nowadays decorate the walls of the clubhouse.

The Golden Age was cut brutally short, however, and the Royal’s nearly-new boathouse found itself serving a very different purpose – as stabling for German cavalry in the First World War. Longer-serving members recall that, before the changing facilities were renovated in the mid-1980s, they used lockers still decorated with German military markings.

Between the wars, the Royal’s fortunes fluctuated, as rowing clubs always do. A high spot was when a coxed four, nicknamed the ‘Big Boys’, were selected for the Berlin Olympics in 1936. A member of that crew, Réné Vingerhout, was a club regular until his death three years ago, and even into his nineties was coaching scullers who carried off three Belgian Championship titles in 2003-4. His name is proudly carried on a quad scull and recalled too on a racing single, called ‘Revi’.

The Royal was pleased to extend its hospitality to another celebrity in 1948, when John B Kelly Jr, a four-time Olympian and brother of Princess Grace, based himself in Brussels as part of his Olympic preparations. In one of those coincidences, an Irish relative of his is married to one of the club’s stalwarts – on the basketball side.

And so to the present day. While the focus is mainly on recreational and Masters rowing, the club’s star performer, Jean-Benoit Walschaerts, was 2010 national Junior singles champion and last year represented Belgium in the World Juniors in the Czech Republic and the Youth Olympics in Singapore. Superstars apart, the regular membership is made up of about 50% Belgians and 50% expatriates, from the widest range of countries imaginable.

With the Royal’s 150th anniversary just over the horizon, plans are afoot to give the boathouse another facelift. Recognised by the City of Brussels as part of its cultural and sporting heritage, the building will hopefully begin its second century is fine shape.

__________________________________________________________________________
2010
CHOUCROUTE : LE VENDRED MATIN A 8 HEURES
7 décembre, 2010 - 07:10

Voilà, cela fait deux bonnes semaines que le week-end choucroute 2010 du Royal est terminé et que grâce aux bénévoles tout c’est une fois de plus bien passé. Suite à un problème lié au programme informatique je suis malheureusement toujours dans l’incapacité de vous donner des chiffres exacts concernant le nombre de couverts servis (l’année prochaine on fera un petit trait sur un tableau noir chaque fois qu’un plat sort de la cuisine). Par contre ce que je peux vous fournir, si toutefois cela intéresse certains d’entre vous, ce sont les quantités de nourritures avalées en 2 jours : Plus de 100kg de choucroute, plus de 40kg de saucisses de Frankfurt, près de 30kg de viande Kassler et presque autant de lard fumé et de saucisses Polonaises, le tout accompagné de 125KG de purée (en dat in a kas).
Les nombreux compliments venant de personnes qui nous font honneur en venant manger une choucroute au Royal nous font énormément plaisir et nous poussent à réitérer l’événement d’année en année. Il n’y a bien sûr pas que ça qui fait que l’histoire se répète, il y a aussi que cela nous rapporte un peu d’argent pour l’entretien de notre club (en l’occurrence 6000€ cette fois-ci) et comme on dit à Bruxelles « Ca, on crache pas dessus ».
J’ai aussi remarqué que la même question nous est régulièrement posée : Mais comment ça ce fait que ça ce passe toujours bien chez vous?
Et bien voici un petit mot d’explication :
Plusieurs mois à l’avance, après que la date de la choucroute ait été fixée par les organisateurs, les 60 tables et les 240 chaises sont réservés à la ville de Bruxelles par Micheline.
Deux à trois mois avant la date fatidique Pascal prépare l’affiche de notre week-end choucroute et Michel en imprime (en stoemeling) plusieurs exemplaires de formats différents qui sont apposés aux murs dans divers endroits du club house ou déposés sur les tables de la buvette. Roland commence lui sa recherche de volontaires pour les 3 jours de travail et bien que la plupart des courageux soient souvent les mêmes il est enchanté des nouvelles recrues de cette année (elles sont déjà désignées comme volontaires pour l’année prochaine). Pendant que Luc commande la choucroute et la viande chez le traiteur, Christian commande les boulettes, Louky les boissons chez notre brasseur, Alain les vins et les alcools quant à Sonia et Barbara elles commencent la prospection des magasins pour récolter les lots de la tombola . . . . qui a rapporté cette année près de 600€ (encore une fois bravo à nos 2 starlettes).
Le jeudi avant la soirée, les hommes de la Ville de Bruxelles apportent les tables et les chaises et montent le tout à l’étage dans la salle de tennis de table où Paul a fait de la place en repliant 2 ou 3 tables de ping pong. Ce même jour le brasseur livre le beercooler, les frigos, les fûts de bière (très important !!!) et autres boissons ainsi que les verres. En début de soirée notre ami José (qu’est ce qu’on ferait sans lui?) arrive avec son camion grue afin de rentrer toute cette marchandise par le balcon du club house.
Le vendredi matin à 8h00, encore avec la gueule de bois car c’est le lendemain du jeudi, nous sommes déjà 5 à préparer la salle et vers 10h00 nous sommes deux fois plus (à moins que ce soit moi qui voit encore double). Certains comme notre Président (mais il ne faut pas le dire à son épouse) commencent à nettoyer les 240 chaises à l’eau, d’autres mettent le bar en place et remplissent les frigos, d’autres encore ornent d’affiches les murs de la salle, tandis que Marc et Alain, nos experts en placement (de table) disposent les tables en fonction des réservations. Vers 12h00 Béa va chercher des sandwiches pour tout le monde et on fait la pause café (du café ? dag zot donne moi plutôt une chope) puis vient le moment de la décoration, les nappes sont découpées en fonction de la longueur des tables (c’est plus facile que de découper les tables en fonction de la longueur des nappes) et de magnifiques garnitures concoctées et renouvelées chaque année par Patricia (encore mille fois merci et deux mille fois bravo) y sont déposées.
Ouf, il est 15h00 on a fini et on peut enfin boire une bière (une? en ga geluuv da) avant de rentrer chacun chez soi prendre une bonne douche pour être de retour et en forme à 18h30.
C’est d’ailleurs vers cette heure-là que commencent à arriver les premiers convives. Laat ze mo los, on est prêt, les 20 volontaires du vendredi soir sont tous à leurs postes et y resteront jusqu’à passé minuit. Le samedi matin vers 10h00 nous sommes de nouveau une dizaine sur place pour un petit nettoyage de la salle et une nouvelle disposition des tables. A 12h00 les douze bénévoles pour le service du samedi midi sont là, les bouffeurs de choucroute peuvent arriver on est de nouveau prêts. Vers 15h00 les tables qui ont été utilisées sont redressées, ça ne veut pas dire qu’on les met debout hein, on les recouvre de nouvelles nappes et on les regarni d’assiettes et de couverts puis on retourne se reposer un peu chacun chez soi (moi je ne suis pas parvenu à dépasser le comptoir de Damien).
Le soir ce sont 23 de nos membres qui assurent le service jusqu’à minuit et la plupart de ceux-ci termineront la soirée à la buvette que nos DJ attitrés Xavier et Thomas enflamment comme chaque année jusque tard dans la nuit (ou tôt le matin, c’est comme vous voulez).
Dimanche matin, rebelote, on est de nouveau là pour empiler tables et chaises, démonter le bar, descendre les vidanges, Louky lui se lance dans ses comptes d’apothicaire pour savoir ce qui a été consommé, Paul réinstalle les tables de ping pong et ce n’est que vers 14h00 qu’on peut enfin s’assoir autour d’une table et boire un bon verre à notre aise. Le plus gros est fini, lundi la ville vient rechercher son matériel, José passe avec son camion pour ressortir le beercooler et les frigos par le balcon, le traiteur vient récupérer la viande livrée en trop et après cela le club peut enfin reprendre sa vie normale.
Encore une fois un grand merci à tous ceux qui ont contribué au succès de l’événement et tout particulièrement à Luc notre cuisinier qui a œuvré pendant les 3 services et sans qui le week-end choucroute du Royal n’aurait peut-être plus lieu.

Long Face
---------------------------------------------------------------------------------
LA CHOUCROUTE ROYALE A ÉTÉ SERVIE CE WEEKEND .
23 novembre, 2010 - 07:06

Qu’est-ce qu’il faut trimer, au ROYAL, pour gagner sa (chou)croute !
Oui, c’est vrai, mais dans la joie, la bonne volonté, la toute bonne humeur, et sans « ramer ».
Et on l’a gagnée, cette choucroute, car elle a été plus que réussie.
Dès le jeudi soir, une équipe était sur le pont, et le vendredi matin également.
Roland, chef d’orchestre de cette “ Symphonie alsacienne ” avait remarquablement placé ses virtuoses : Marc et Alain, pour ne citer qu’eux, s’érigent en « architectes de la salle ».
Oh ! Ne riez pas !!! Ce n’est pas simple, d’agencer tout cela.
Une dizaine de volontaires étaient plus que nécessaires, pour que, le Vendredi à 19 heures, tout soit prêt pour recevoir les gens.
Même les affiches du Tourisme Alsacien avaient été placées aux murs avec le soin qu’elles méritaient. Notre Président, Pierre Geismar, s’est montré adroitement méticuleux dans cette tâche. Comme dans les autres (tâches) et comme les autres ( volontaires), d’ailleurs.
En 2 lignes, je dirai qu’installer – dans une salle de Ping-Pong – tables et chaises, pouvant accueillir plus de 200 personnes à la fois, avec les nappes, sets, verres, couverts, décorations,… et j’en passe, ce n’est pas une mince affaire. Ainsi que le bar, les desserts, le café, les boissons, etc, etc…
Et ensuite, après ce préambule préparatoire à la Symphonie, venait le Weekend Choucroute proprement dit.
Et là, la Palme revient à Luc, notre virtuose culinaire . Et c’est vrai, qu’il connaît la musique !
Bien avant l’arrivée des premiers convives, il avait déjà préparé et agencé tout ce qui pouvait l’être. Et lorsque les premiers bons de commande « tombaient » en cuisine, tout suivait de façon remarquable et dans une atmosphère détendue. Que les bons soient pour 2, pour 7, pour 15 ou pour 22 personnes. Bravo ! Et ça, du vendredi soir au samedi soir ( 3 services, s. v .p.).
Et le dimanche, l’équipe était présente pour tout débarrasser, entreposer, évacuer, nettoyer, …
Des heures de travail, mais surtout de bons moments partagés.
Je laisserai à Roland le soin et le plaisir de vous commenter ce weekend, dans les chiffres et détails ( souvent pittoresques).
Personnellement, j’ai pris grand plaisir à participer à cela, car les gens du ROYAL (les Basketteurs y étaient en plus grand nombre) sont super sympas ( hommes et femmes), et ont un point commun qui les lie toutes et tous : la gentillesse et le respect de l’amitié.
Et c’est formidable !

Last but not least, je vous dirai 2 mots également des gens qui nous ont fait l’honneur et le plaisir de venir goûter à notre choucroute ou à nos boulettes/sauce tomate.
Très nombreux, ils ont été, et très chouette ; tous. Comme Monsieur Mampaka, d’ailleurs, notre Échevin des Sports, qui n’a pas été le… premier à s’en aller.
Et, surtout, très contents d’être venus et heureux d’avoir passé un excellent moment dans nos murs, même assez tard, pour ce qui est des nombreux danseurs du vendredi et du samedi soir. Au rythme de la musique de notre DJ.Xavier, certains ont perdu illico les calories prises à table !
Mais mon coup de cœur ira à la plus jeune d’entre toutes et tous : Chloé, âgée de 3 mois, et entourée de ses parents et grands-parents (charmants également). Chloé avait en elle ce je-ne-sais-quoi qui fait qu’un bébé peut-être … terriblement attachant !
Sois heureuse, Chloé, et grandis dans le bonheur. Nous, nous serons heureux de te revoir l’année prochaine, et les suivantes !

Á toutes et à tous, je profite de l’occasion pour vous souhaiter , déjà, une excellente fin d’année, et de merveilleuses fêtes.

Flupke .

-----------------------------------------------------------------
Week-end Choucroute

Comme vous le savez probablement déjà, le week-end choucroute organisé par toutes les sections du Royal aura lieu les vendredi 19 et samedi 20 novembre 2010.

De 2010 Choucroute

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE R.S.N.B., UN CLUB DE CHAMPIONS !
13 juin, 2010
Oui-oui ! Et des champions, nous en avons dans toutes nos sections. Voyez vous-mêmes.

À tout seigneur tout honneur, commençons par l’ AVIRON.
Notre jeune rameur Jean-Benoît a décroché le titre de Champion de Belgique ( excusez du peu !) en Skiff junior.
J’ai eu le plaisir, peu après sa performance, de le rencontrer au club. Un grand athlète de 19 ans, bâti comme … un rameur, et sympa comme tout ( Vous ne me croyez pas ? Allez donc voir sa photo, dans le site de l’Aviron…) .
Il était avec son entraîneur, et tous les deux m’ont paru très conscients de ce qui a été réalisé, et, surtout, de ce qu’il reste à faire. C’est bon signe, ça : ils n’ont pas l’intention de dormir sur ces lauriers ! Courage et bonne chance, les gars ! Nous vous suivrons d’un œil attentif, et de l’autre, admiratif.

En Basket, notre équipe du ROYAL 1865 a remporté avec brio ( mais aussi avec tous ses bons joueurs) le titre de Champion, au terme d’une excellente saison, et après un match épique contre le B.C.A.B. ( 78 à 68).
Bravo, Messieurs, nous sommes fiers de vous ! Vous méritez … d’être du ROYAL !

En Tennis de Table nous avons également glané quelques beaux titres. Ladies first…
Notre équipe fanion en Dames est parvenue à remporter le titre en 1ère Provinciale, et de ce fait accède à la « Régionale », c'est-à-dire le Championnat de la Belgique francophone.
Elles vont donc, à partir de la mi-septembre prochain, promener nos couleurs à travers la Belgique. Et Dieu sait si elles les portent bien, ces couleurs. Waouuuuu !
Un grand bravo à Sonia, Bernie, Magali et Sandrine. La prochaine saison, nous serons présents, pour vous soutenir,… à pleines palettes, s’il le faut !
Une équipe Hommes a également été sacrée Championne en division 5 Provinciale, et accède ainsi à la division supérieure. Et d’autres équipes terminent sur le podium, ce qui fait du ROYAL 1865 – version 2009/2010 – un des clubs les plus méritants de la Province.
Félicitations à toutes et à tous, Paul Maes y compris, et soyons certains que la saison prochaine nous apportera bien d’autres satisfactions.

Et, last but not least, en Tennis, nous nous sommes également fait remarquer…
Nous avons engagé 2 équipes dans la compétition – relevée – de l’Amicale Interclubs.
Le RSNB1, en division d’ Honneur ( la plus haute ), et le RSNB2 en Promotion.
À ce jour, tout n’est pas encore terminé, car il reste à disputer les demi-finales et finales.
Mais le RSNB1 a terminé 1er de sa poule, et disputera la finale ce dimanche 20 juin prochain, dans nos installations. … Ça va … cogner dur, et bien, …j’en suis sûr !
Le RSNB2 termine, quant à lui, 2ème de son groupe, et disputera ce 13 juin la demi-finale.
Pour arriver à ces beaux résultats, nos tennismen ont développé un excellent tennis, face à de bons joueurs, et ce dans un esprit exemplaire.
Bravo à tous, et… Bonnes finales !

Voilà, je pense avoir fait un petit survol de nos exploits, histoire que chacun de vous sache que dans notre club des tas de membres accomplissent des prouesses, au fil des semaines. Et ceux qui n’accomplissent pas ces “ prouesses” ( j’en fait partie…) sont également les pions importants et indispensables à la bonne marche de notre Club.

Avant le départ en vacances, c’était le dernier petit mot, … pour la route !
Je vous souhaite à tous d’excellentes vacances, tonifiantes et ensoleillées, et vous dis :
« À très bientôt ! ».

Flupke.
--------------------------------------------------

ROYAL SPORT NAUTIQUE de BRUXELLES 1865-2015
POUR INFORMATION ET APPEL AUX CLUBMEN TOUTES SECTIONS

Comme beaucoup l'ont déjà signalé, le ROYAL fêtera le 150e anniversaire de sa fondation dans 5 ans, en 2015.
Le succès des manifestations de la célébration du 125e anniversaire fait que nous nous devons de faire encore mieux pour marquer cette nouvelle date prestigieuse.

Tout d'abord, faire en sorte que tous les membres réalisent à quel Club ils appartiennent.
En effet, s'il est exceptionnel que des associations, quelles qu'elles soient, fêtent leur centenaire, celles qui atteignent 150 ans sont rarissimes et en ce qui concerne les associations sportives, mises à part les sociétés de tir à l'arc ou à l'arbalète, on peut compter sur les doigts, celle de cet âge vénérable.
Il est d'ailleurs à souligner qu'on ne trouve vraisemblablement ces glorieux vétérans que parmi les sociétés d'aviron.

Notre club est le 3e plus ancien de Belgique, après Liège et Namur, mais est le seul, tous sports confondus, qui a été honoré du titre de SOCIETE ROYALE en 1868, après seulement 3 ans d'existence, ceci en reconnaissance de la régates organisée par le club sur l'étang du Palais de Laeken, à l'intention du Comte du Hainaut, et ceci à la demande de son père le Roi Léopold II.
C'est pour officialiser à tout jamais et pour rappeler cette promotion prestigieuse que les dirigeants de l'époque ont modifié le nom du club de SPORT NAUTIQUE de BRUXELLES en ROYAL SPORT NAUTIQUE de BRUXELLES, et que aujourd'hui lorsqu'on parle du "ROYAL" dans les milieux de l'aviron, c'est de notre Club dont il s'agit alors que beaucoup des autres sociétés ont également reçu cette reconnaissance, mais après au moins 50 ans d'existence

Le Conseil d'administration a donc décidé de mettre au point longtemps à l'avance un programme qui devra faire parler de notre club, mais qui devra surtout attester qu'en l'occurrence, grand âge ne veut pas dire vieillesse, mais plutôt expérience, dynamisme et enthousiasme.

Un Comité d'organisation va donc être créé dès à présent.
Quelques volontaires se sont déjà manifestés, mais nous voudrions lancer un appel le plus étendu possible, pour que tous les membres, jeunes ou vieux, de toutes nos sections sportives , qui veulent participer activement à cette nouvelle page de l'histoire du Club se fassent connaître pour, soit faire partie de ce Comité, soit constituer une réserve de recrutement pour des tâches ou des missions spécifiques tout au long des 5 années à venir.

Concrètement, nous vous convions tous à une première réunion qui aura lieu au Royal , le LUNDI 22 FEVRIER 2010 à 19h., avec comme ordre du jour :

INFORMATIONS GENERALES
-CONSTITUTION du COMITE D'ORGANISATION
-DESIGNATION du PRESIDENT de ce COMITE
-DESIGNATION du SECRETAIRE de ce COMITE.
-PREMIERES IDEES
-DIVERS

Ceux qui souhaiteraient participer, mais qui ne pourraient être présents ce jour, qu'il le signale par e/mail en précisant toutes leurs coordonnées (adresse, téléphones, date de naissance, date d'affiliation au club; profession, langues parlées et/ou écrites, éventuellement si ils ont une qualification ou un intérêt particuliers qui pourraient être utiles dans le cadre du programme à établir.

Vive le ROYAL
Pierre GEISMAR
Président RSVP

1er dimanche 2010
Premier apéro au Royal

Voilà, on est lundi, l’apéro du premier dimanche de l’année au Royal est déjà oublié pour la plupart des participants et presque oublié pour ceux qui ont dû en se levant avoir recours au Père Dolan ou à Mère Thémestat pour faire passer ce léger mal de tête consécutif aux réunions bien arrosées.

De 2010-04-01 1er Dimanche de 2010

Ce dimanche matin froid et enneigé n’avait pas empêché une douzaine de rameurs de se lancer à l’assaut du canal malgré une température extérieure négative (ndlr : il n’y a pas que les Romains qui sont fous) afin de perdre l’excédent calories emmagasinées pendant les fêtes. Après quelques kilomètres et une bonne douche bien chaude ils ont retrouvé les membres des autres sections à la buvette pour s’y souhaiter les bons vœux et y prendre ensemble comme prévu le premier apéro de l’année 2010. Il avait été demandé à chacun d’apporter quelque chose à grignoter pour accompagner l’apéro et ce fût de nouveau un succès.

De 2010-04-01 1er Dimanche de 2010

La réussite de cette deuxième édition n’est non seulement due à la présence d’une soixantaine de membres mais aussi à l’abondance, la diversité, la succulence des plats préparés avec soin par chacun. Olives, saucissons, fromages, pâtés, foie gras, plateaux de charcuteries, toast aux crevettes, terrines de thon, huîtres, plats cuisinés par les épouses ou autres plats régionaux tel le saumon à l’aneth arrivé tout droit des pays nordiques (et accompagné d’un verre d’aquavit s’il-vous-plaît) préparé par notre ami Anders ou encore les délicieux tapas portugais concoctés par Béa, ce buffet gargantuesque digne des plus grands traiteurs a été réduit à néant en quelques heures par l’appétit féroce des participants.
Notre président avait décidé que le premier verre serait offert par le Royal, qu’il en soit remercié, mais dans l’euphorie et vu la faible capacité des flûtes un responsable a donné l’autorisation de nous en servir un deuxième, puis un troisième, etc., merci à lui aussi.

De 2010-04-01 1er Dimanche de 2010

Une fois de plus, grâce à la bonne entente entre les membres de différentes sections l’ambiance était au rendez-vous et chacun a pu passer une agréable après-midi.
Tout comme l’année passée les plekplosters (toujours les mêmes)

De 2010-04-01 1er Dimanche de 2010

ont terminé l’après-midi au comptoir avec un dernier verre (aie aie aie, ce dernier verre qu’est ce qu’il sait être long…) avant de rejoindre leurs domiciles où les attendaient avec impatience leurs épouses bien-aimées.
Merci à tous ceux qui étaient là pour leur participation à l’évènement, leur bonne humeur et pour le soin qu’ils ont mis à fignoler ces délicieux petits plats.

Rendez-vous l’année prochaine.

Long Face

------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 3 janvier 2010
Salut tout le monde,

Vu le succès remporté par la réception de nouvel an du 4 janvier 2009 au Royal, il a été décidé de remettre les couverts le dimanche 3 janvier prochain. Cette petite réunion sera l’occasion pour tous les membres présents (ainsi que pour leurs proches) de présenter leurs bons vœux pour l’année nouvelle aux amis du Royal.

Comme l’année passée, il est demandé à chaque participant d'apporter quelques zakouski.

Vous êtes attendus entre 11h00 et 12h00 pour remettre vos amuse-bouche à une équipe de volontaires qui en garniront assiettes et plateaux dans la salle de tennis de table et qui les disposeront dans la buvette vers 12h00 après que quelques courageux rameurs ayant parcouru leurs kilomètres dominicaux auront pris une douche bien méritée.





  • -----------------------------------------------------------------------------------------------
    2009

    Le 145 éme assemblée générale du RSNB du 28/11/2009

    … n’a pas oublié ses membres émérites.

    Ce dernier samedi 28 novembre 2009 a eu lieu l’A.G. annuelle du ROYAL.
    Il s’agissait, d’ailleurs, de la 145ème édition.
    Connaissez-vous beaucoup de clubs (sportifs ou non) qui peuvent se targuer d’une telle … longévité, et, je vous le dis déjà, d’une telle santé ?

    Il ne m’appartient pas de vous détailler tout ce qui se dit au cours de ces A.G., mais ce que je peux dire c’est que chaque section du RSNB s’est exprimée sur son année écoulée, sa situation actuelle et ses buts à atteindre pour l’année à venir, voire « les » années à venir.
    Et ces sections sont au nombre de 5 :
    - L’Aviron, sport Royal s’il en est, et section mère ( âgée de 145 ans !) de notre club.
    - Le Basket, au RSNB depuis 1936 ! ( pas mal non plus…)
    - Le Tennis, apparu chez nous au lendemain de la 2ème guerre mondiale ( bien avant Piet Sampras ou Bjorn Borg…)
    - Le Tennis de Table, dans nos murs depuis 1987, et de plus en plus important dans … le Brabant !
    - Le Badminton, le dernier-né, qui se montre déjà très prometteur.
    Sans oublier une section supplémentaire et hyper importante, qui a l’art de lier toutes les autres entre elles, à savoir notre bon “ vieux ” Clubhouse.
    En quelques mots je peux vous communiquer – au cas où vous en douteriez – que le RSNB se porte très bien, avec plus de 400 membres, des finances dans le vert, une toute belle salle omnisports qui tourne à plein régime, et un plan « quinquennal » à mettre en place ( avec son comité naissant) pour organiser en l’an 2015 après J.C. les festivités de son 150ème anniversaire ( excusez du peu !).
    Cette A.G. a été l’occasion de féliciter, remercier et fêter deux membres extrêmement précieux ; à savoir Paul Maes et Claude Weckmans.

    LA 145ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU R.S.N. B. DU 28/11/2009

    Le premier cité, que l’on peut voir – quasi – tous les jours au club, est la « cheville ouvrière » ( quel faible mot, pour le décrire) de la section Tennis de Table.
    Arrivé au RSNB en 1987, avec le Ping-Pong dans ses bagages, il compte à l’heure actuelle 50 années de carrière comme secrétaire de club. Et son dévouement n’a d’égal que sa compétence. Marcel Hostekens, un de ses plus anciens “ collègues ” encore au club en fit un superbe et vivant tracé historique.
    La salle de Ping se trouvant à côté du Clubhouse portera désormais son nom ; une plaquette fixée à sa porte nous le rappellera à chaque fois que nous y entrerons. Gageons que nos joueurs et leurs adversaires auront à cœur d’y faire honneur.
    Le souper annuel du Comité – très réussi, m’a-t’on dit – vit notre président Pierre Geismar lui remettre un souvenir plus personnel.
    Il en fut de même pour Claude Weckmans, qui reçut également un cadeau “ souvenir ”.

    De 2009 Le souper annuel du Comité

    Tout le monde connaît Claude, Administrateur depuis plus de 20 ans, compagnon de route de Pierre Geismar, avec qui il a porté le club à bout de bras, dans les années difficiles, et qui a contribué chaque jour à son bon fonctionnement et à l’évolution dont nous bénéficions de nos jours.
    Claude connaît actuellement des problèmes de santé, mais il était présent, avec un moral d’acier et très ému de ce qui se disait à son sujet.
    Souhaitons-lui un excellent rétablissement, et qu’il revienne le plus vite possible sur nos courts de tennis.

    De 2009 Le souper annuel du Comité

    Moi, pour ma part, je puis vous assurer qu’il porte le ROYAL dans son cœur, qu’il a le cœur dans les mains et la loyauté dans le regard.
    Sa disponibilité et sa clairvoyance ont souvent réglé, ou évité, pas mal de problèmes.
    Claude, tout comme Paul, vous méritez plus que quiconque cette reconnaissance du Royal, officialisée par un non moins méritant, qu’est Pierre Geismar.

    Bon, maintenant que j’ai encensé ceux qui devaient l’être, je vais quelque peu en “bousculer” d’autres : lors de l’A.G. nous déplorions le nombre peu important de membres présents. C’est dommage. L’année prochaine, dès que vous recevrez l’avis de la 146ème A.G., faites une petite place dans votre emploi du temps et venez assister ( participer ) à l’évolution de votre club.
    Vous verrez, vous en ressortirez … satisfaits.

    Je vous souhaite déjà à toutes et à tous une excellente fin d’année, des merveilleuses fêtes, et un tout bon début d’année 2010.

    Flupke

    Et pour les discours voyez les deux fichiers joints !
    ----------------------------------------------------------------------------------------------------

    Week-end choucroute 23 et 24 octobre 2009
    22 août, 2009 - 07:19 — Raymond
    En tant que bon clubman visitant régulièrement le site du RSNB sur le net (http://royal1865.tritech.be), vous savez probablement déjà que le week-end choucroute du Royal aura lieu cette année les vendredi 23 et samedi 24 octobre et je ne doute pas que comme la plupart de nos membres vous avez déjà réservé ces deux jours dans vos agendas, l’un pour venir donner un coup de main et l’autre pour venir manger une bonne choucroute avec votre section, votre famille ou vos amis.
    Une fois encore nous espérons pouvoir compter sur la présence de bénévoles de toutes les disciplines pour mener à bien cet événement et faire rentrer un peu d’argent dans la caisse de notre club préféré.
    Comme les années précédentes, des cartes de soutien déductibles du prix du repas vous seront bientôt proposées par les organisateurs. Merci de leur réserver un bon accueil et d’en vendre le plus possible dans votre entourage.

    A bientôt
    "
    Rolle

    L’AIR NE FAIT PAS LA CHANSON … LES PAROLES NON PLUS, D’AILLEURS ! 9 mars, 2009

    Quand un joueur de Tennis
    Rencontre un autre joueur de Tennis,
    Qu’est-ce qu’ils se disent…
    Des histoires de Tennis !

    Quand un Rameur
    Rencontre un autre Rameur,
    Qu’est-ce qui fait leur bonheur…
    Des histoires de Rameurs !

    Quand un Pongiste
    Rencontre un autre Pongiste,
    Qu’est-ce qu’ils débitent…
    Des histoires de Pongiste.

    Quand un gars du Basket
    Rencontre un autre gars du Basket,
    Qu’est-ce qu’ils se jettent…
    Des histoires de Basket !

    Mais quand un membre du Royal,
    Rencontre un autre membre du Royal,
    Qu’est-ce qu’ils déballent…
    Des histoires du Royal.

    Et c’est cette union qui fait notre force, au Royal : le mélange ( le mariage) des disciplines est réussi, je vous l’assure. Continuons à l’améliorer encore.
    Et c’est tout cela qui fait notre chanson à nous.

    Flupke.

    UNE ROYALE SOIRÉE SPECIALE ET COUTUMIÈRE AU RSNB – 20/02/2009.

    Je n’ai rien à dire, mais je vous l’écris quand même.
    Et quand je dis “ rien ”, je veux dire : pas grand-chose de spécial…
    Par contre, ce qui n’était pas rien, c’est la soirée ROYALE de vendredi dernier.
    Avec mes équipiers de tennis de table, Anne, Vincent et Marcel, et l’équipe de nos amis et amies Sonia, Bernie, Marc et Jean, nous avions eu la bonne idée de venir au club, uniquement pour… souper, et fêter la … nouvelle année.
    Alors là,… du grand art : des Scampis à l’Ail en entrée, excellents, un Lapin à la Chimay à vous lécher les …pattes, et une Dame Blanche au dessert ( il n’y avait plus de string --- pardon, plus de noisettes, pour faire une Brésilienne). Bravo, Danielle, c’était super !
    Super aussi, l’ambiance ; autour de notre table, mais également dans toute la salle du Clubhouse.
    Nos Basketteurs avaient disputé une rencontre face à l’ASUB.
    Et bien, à l’ASUB, on assume,… à table. Ils étaient 15 ou 20 ( avec leurs compagnes ), et ont également fait honneur à notre gastronomie…
    Nos équipes de Ping, et leurs adversaires, qui avaient disputé des rencontres de Vétérans, ne restaient pas en arrière. Même ceux qui avaient joué en déplacement faisaient bombance.
    Un monde fou-fou-fou, et une excellente atmosphère.
    Et nos amis pongistes Stéphane et Thierry ( oui-oui, LE Thierry) qui nous montraient leur science de l’Horeca. Un super coup de main ( non plâtrée), qu’ils ont donné à Damien.
    C’est chouette, les gars !
    Évidemment, pour certains, il était tard quand ils ont quitté les lieux… Je ne sais pas, je n’étais plus là ! Mais le samedi matin, j’y étais. Opération Tennis !
    Et ça aussi, ça mériterait d’être raconté.
    Mais ce sera pour une autre fois.
    Pour en savoir plus, je vous invite à venir dans le site ( réel, et pas virtuel) du Clubhouse du RSNB, et d’y passer une soirée. Même s’il n’y a pas de lapin au menu, vous ne le regretterez pas.
    Ah ! J’y pense… N’oubliez pas que samedi prochain, le 28 février, se déroulera notre fameux RUN & BIKE. ( voir dans le site – virtuel – de l’Aviron RSNB).
    Avis aux amateurs… et aux pros !

    Flupke.

    Je dis relancée car il y a une ou deux décennies

    Premier dimanche de l’année au Royal

    L’idée de se retrouver ce 1er dimanche de l’année au club house pour se souhaiter les bons vœux un verre à la main (ou un dans chaque main) a été lancée ou plutôt relancée fin décembre par notre ami Raymond.

    De 2009 suite

    Je dis relancée car il y a une ou deux décennies plusieurs pottepeis membres du RSNB avaient pris cette habitude qui je ne sais ni quand ni pourquoi s’est perdue.

    De 2009 suite

    Grâce à Internet il a été facile de contacter quelques membres qui eux-mêmes en ont contacté d’autres qui eux-mêmes en ont contacté d’autres qui eux-mêmes en ont contacté d’autres, qui ….. ppfffff j’arrête, et c’est ainsi qu’en quelques jours à peine il a été possible de réunir une quarantaine de personnes au Royal. Vous allez me dire que quand c’est pour boire un verre ce n’est pas difficile m’enfin ….
    Le fait est que vers midi, une fois que quelques courageux rameurs eurent rangé leurs bateaux et que les basketteurs du RSNB eurent pris leur douche, les convives arrivèrent munis chacun comme demandé de petits amuse-gueule, je dirais même de petits amuse-grande-gueule car il y en avait en tellement qu’on aurait pu inviter la moitié du petit château. Cela allait du fromage au saucisson en passant par les chips, les pistaches, les biscuits, les pâtés, les jambons, le foie gras, les tomates crevettes, les huîtres et même les plats préparés par certaines épouses.

    De 2009 suite

    On devait presque aller chercher un deuxième billard chez Raymond Ceulemans pour y déposer tout le smochter tant il y en avait.
    Une fois le buffet ouvert, chacun put se sustenter tout en taillant une bavette avec son voisin et en dégustant l’un ou l’autre zakouski. Ayant par galanterie laissé les places assises aux dames, certains hommes ont malheureusement étés obligés de rester debout près du comptoir pendant plusieurs heures.

    De 2009 suite

    En fin d’après-midi, après avoir mangé la galette de rois, c’est Raymond qui une fois de plus s’est porté volontaire pour faire la fermeture et c’est seulement vers 19h00 que sa brave épouse Nora l’a reconduit à la maison complètement zat épuisé (il a au moins fait 10 photos).
    Je pense que tout le monde a passé un agréable après-midi et que chacun est prêt à réitérer l’expérience l’année prochaine.
    Je vous fixe donc déjà rendez-vous pour le 3 janvier 2010

    De 2009 suite

    et en attendant je vous souhaite encore une belle et heureuse année 2009.

    Long face

    Les absents ont eu tort

    Un gentil petit mail, envoyé par Roland Carmeliet . le 30 décembre, aux
    différentes sections du R.S.N.B. ( pour diffusion aux membres ), me parvient
    ...

    De 2009 Le 1er dimanche de janvier

    Il suggère de se retrouver au club-house, le dimanche 4 janvier à l'heure
    de l'apéro. Chaque participant apportant ce qu'il aime, pour garnir un buffet
    commun.

    De 2009 Le 1er dimanche de janvier

    Et en effet, les " purs et durs " du basket et des membres de l'aviron
    répondirent à la proposition de bien commencer l'année ensemble.

    Le buffet varié et généreux fut apprécié et rapidement dégarni par les
    convives ... les absents ont eu tort, mais sans doute étaient-ils encore en
    vacances ou sur le chemin du retour ...

    De 2009 Le 1er dimanche de janvier

    Et ce n'est que bien après le milieu de l'après-midi que les uns et les
    autres quittèrent le club, en se promettant de renouveler l'activité en
    2010

    Un tout grand merci aux chevilles ouvrières du jour, à savoir : Béa,
    Raymond et Roland

    Jean-Pierre

    2008
    L’ASSEMBLÉE GÉNÉROYALE ET LE SOUPER ANNUEL DU 29/11/2008
    De 2008 Asemblée générale
    Il n’est pas dans mes attributions de vous faire un rapport de cette A.G., mais je me permets de vous en parler, car je crois que tout un chacun doit savoir que cela… existe, et que certaines choses méritent d’être … internetisées. Ce que je ressors en premier lieu c’est le sérieux et la qualité du travail accompli dans chacune de nos sections. Notre club se porte bien, oui, c’est vrai, et c’est aussi et surtout parce qu’il est bien géré. Le moment fort, à mes yeux de simple membre, est la présence de
    De Claude Dehombreux
    Monsieur Claude Dehombreux, le célèbre rameur belge des sixties et seventies. Il faut savoir que Claude Dehombreux est, sans conteste, le représentant le plus illustre du Royal. Près d’une trentaine de titres de champion de Belgique, de nombreux podiums lors de championnats d’Europe et du Monde, 3 participations aux Jeux Olympiques ( Mexico 1968, Munich 1972, Montréal 1976) ; un nombre incalculable de victoires dans des régates nationales et internationales,… Pas mal, n’est-ce pas !?... Il nous a annoncé s’être réaffilié, et se mettre à la disposition de la section Aviron pour nous faire profiter de son expérience, dans le cadre de ses moments libres. Dans ses réponses à certaines questions posées, il nous a séduits par la justesse, la clarté, la modestie et la gentillesse de ses propos. Les sujets tels que l’entraînement, l’encadrement, les compétitions, les suivis et bien d’autres, si pointus dans le domaine de l’Aviron, n’ont aucun secret pour lui. Sans aucun doute, c’est un … bon renfort ! Re… bienvenue à Claude Dehombreux, un grand du ROYAL. Il y eut également un moment de recueillement à la mémoire de René Vingerhoet, autre grand nom du Royal, qui nous a quittés début septembre, à l’âge de 96 ans. Toute sa vie fut consacrée à l’aviron, de haut niveau, et c’est d’ailleurs lui qui entraîna Claude Dehombreux lors de ses éclatants exploits. Mais la vie … du Royal continue, et l’A.G. se déroula sans surprises mais avec de nombreux rapports détaillés touchant toutes les sections et … tous les bâtiments du R.S.N.B. On eut même droit à certaines envolées oratoires ( n’est-ce pas, Marc Legein ?) et humoristiques ( n’est-ce pas, Roland Carmeliet ?). Chaque intervenant se montra à la hauteur des tâches que le club lui confie. Bravo, Mesdames et Messieurs de nos différents comités, et merci pour votre dévouement. En soirée le club organisait son souper annuel, conviant les différents responsables de sections, ainsi que certains membres …émérites.
    De Watticant-Chevalier de l’Ordre de la Couronne,Mr.Pierre Geismar-Chevalier de l’Ordre de Léopold II
    Monsieur Bertin Mampaka, l’Échevin des Sports de la Ville de Bruxelles nous honora de sa présence, avec l’agréable mission de remettre deux prestigieuses médailles: de Chevalier de l’Ordre de la Couronne, à Jean Watticant, notre plus ancien membre ( 71 ans d’affiliation), et la médaille de Chevalier de l’Ordre de Léopold II à notre Président Pierre Geismar ( au club depuis 51 ans, avec 25 années de présidence fructueuse). Monsieur Mampaka mit très élégamment l’accent sur le travail accompli par les différents responsables de clubs, et sur le bien public rendu à la ville de Bruxelles. Ses paroles en ont touché plus d’un et plus d’une. Merci, Monsieur Mampaka, revenez quand vous voulez, vous serez le bienvenu. Au cours de cet excellent repas, l’atmosphère fut, comme de coutume chez nous, agréable et conviviale, amicale et détendue. Chacun en gardera un bon souvenir, surtout, peut-être, les personnes qui connaissent le moins notre vie au club. Bon, assez festoyé maintenant… et au boulot, les gars, pour que l’A.G. de l’année prochaine soit aussi positive ! R - S – N – B … ROYAL – ROYAL – ROYAL - Pfffiiiiûûûûûwwwww…. PATCH !!! C’est ce cri de guerre qui fut lancé à deux reprises ce samedi, et que beaucoup d’entre nous ont découvert avec plaisir et amusement. L’année prochaine, il retentira encore plus fort !
    Flupke.

    14/11/2008
    LA VALSE DES FILETS DU ROYAL.

    Ce vendredi 14 novembre dernier, pour préparer la salle Jean Cappellemans à une soirée de championnat de Tennis de table, je suis arrivé, avec notre … apôtre Paul, vers 18 heures.
    2 charmantes jeunes dames s’adonnaient aux joies du Badminton, et, tout en souriant et en blaguant, maniaient leur raquette avec grâce et dextérité. Le pauvre volant valsait sans cesse d’un côté à l’autre du filet… très haut placé.
    C’est bien, Mesdames, nous sommes fiers et heureux de vous avoir parmi nous.
    Á partir de 19h30’, les 10 tables de ping étaient placées, et les 10 petits filets n’ont pas cessé de vibrer jusque… Oh oui !... plus tard que 23 heures. Heure à laquelle je me suis régalé en mangeant ce filet… pur, servi par Danielle.
    Mais, pour en revenir à cette soirée sportive, de nombreuses équipes du ROYAL ont remporté leur match, et plusieurs d’entre elles sur un score … éloquent ! Plusieurs de nos équipes sont d’ailleurs en tête de leur championnat respectif, et nous osons croire que le Royal, en fin de saison, pourra se targuer de compter quelques promus en divisions supérieures. Je vous en parlerai plus en détail à l’occasion de la fin du premier tour.

    Ce samedi matin à 10 heures, les filets de tennis étaient dressés, et nos joyeux tennismen du jour ( 8, répartis sur les 2 courts) s’en sont donné à cœur joie. Les uns ont perdu, les autres ont gagné, les uns ont moins bien joué que la semaine précédente, les autres se sont transcendés, mais, en fin de compte, tous ont pris plaisir à taper sur cette fameuse petite balle jaune.
    J’ai pu jouer avec un super groupe, composé de Pamela, Dany, Alain, Jean, Raymond, Léon. Habituellement, sont présents également, les Guy, Charly, Gary et … j’en oublie !
    Bonne entente, humour, et qualité de jeu forment un cocktail plus qu’agréable.
    Et au Club house, après les 2 heures de sport, le cocktail,… j’vous dis pas !
    Et pendant ce temps-là, nos rameurs et rameuses se font plaisir, au fil… de l’eau du canal, et nos basketteurs, qui ont investi la salle, font trembler le filet des paniers.

    Faites le compte,… et vous verrez que chez nous, au Royal, même si l’on dit que l’artiste travaille sans filet, on le mange à toutes les sauces, … le filet !
    Avis aux amateurs.

    Phil… pardon, Flupke.

    Bravo et merci 28 octobre

    Le 5ème week-end choucroute organisé par le Royal ces 24 et 25 octobres est dans le dos et s’est une fois de plus parfaitement déroulé. A part 2 coupures de courant, le retard des tables et des chaises, le manque de purée, des volontaires malades, etc. mais si on commence à s’en faire pour de telles bêtises …. Retenons plutôt que les améliorations apportées annuellement à la préparation de la nourriture, l’expérience acquise par les volontaires habituels et le nombre croissant de bénévoles, font que la qualité du service et de la nourriture drainent chaque année en nos murs plusieurs centaines de convives (environ 373 cette année). Savez-vous que pour mener à bien cette entreprise nous avons pu compter sur l’aide de 45 bénévoles (certains ont été désignés) provenant de toutes les sections du Royal. Pour quelques uns d’entre eux c’était une première expérience qui j’espère que leur a plu (de toute façon ils sont obligés de revenir l’année prochaine). Je m’empresse ici de remercier chaleureusement tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de l’événement car grâce à eux nous avons pu servir 274 assiettes de choucroute et 99 assiettes de boulettes sauce tomate. Je n’aime pas citer de nom en particulier de peur d’en oublier mais cette fois je suis obligé le faire. Savez-vous que nos deux princesses du tennis de table, les reines de la tombola, les fées du Royal, ont récolté et vendu à elles seules pour 976 euro de lots de tombola. Ah si elles avaient été à la tête de Fortis …. Bravo Barbara et Caro. Je tiens encore à remercier particulièrement tous ceux qui étaient présents vendredi depuis 9h00 du matin pour préparer la salle et dimanche depuis 10h00 (après avoir prié père Dolant et mère Thémestat) pour la remettre en ordre ainsi que les joueurs de basket d’ ELECTRABEL qui nous ont prêté main-forte pour redescendre au rez-de-chaussée les 60 tables et les 240 chaises juste après avoir terminé leur match du dimanche matin …… et leur première choppe. Ah j’oubliais, saviez-vous qu’on avait plein de chouette jeunes au Royal ? Maintenant vous le savez.
     Long Face
    LE WEEKEND CHOUCROUTE AU RSNB … LES 24 & 25 OCTOBRE DERNIER !!!
    Organisé depuis plusieurs années déjà, notre « weekend-choucroute » rencontre de plus en plus de succès. Les 3 services – Vendredi soir, Samedi midi et Samedi soir – ont drainé de nombreux sympathisants de façon continue et décontractée. Il faut dire que la qualité des plats présentés est irréprochable. Choucroute garnie, et boulettes à la sauce tomate… Certains s’en lèchent encore les doigts ! Mais, pour l’avoir vécu de l’intérieur, je puis vous affirmer que la qualité du travail accompli est exemplaire. Tout d’abord, la présence de notre ami et basketteur Luc Dupont – très –
    De 2008 Choucroute
    bien connu dans les milieux culinaires belges. Et, je vous jure, c’est un maestro qui connaît la musique. …D’ailleurs, pour arriver à servir, à temps et simultanément, des tables de 20 personnes, de 12 ou de 4, … il faut connaître sa partition sur le bout des doigts. Mais une bonne cinquantaine d’autres volontaires de toutes les sections du club se sont dévoués ; les uns en cuisine et à la plonge, les autres en salle pour prendre les commandes, servir ou desservir les tables, et au bar où chaque boisson, ou morceau de tarte, arrivait illico presto à sa table.
    De 2008 Choucroute
    Il n’y a pas eu un seul « couac » à déplorer, et je pense pouvoir dire que chacune des personnes reçues en nos murs s’en est retournée satisfaite et heureuse des bons moments passés avec nous. Sans oublier notre tombola, animée par nos charmantes jeunes pongistes, Barbara et Caroline ; et les 2 soirées musicales, orchestrées par nos disc-jockeys Thomas et Xavier. Pour que ces journées soient une réussite, il faut également louer les nombreux volontaires de toutes sections – avec mention spéciale aux costauds basketteurs – qui ont préparé la salle avant tout cela, et l’ont débarrassée et nettoyée… après. Des heures de travail, souvent lourd, et toujours minutieux ! Roland, aidé en cela par Lucky, Marc et Ghislain, en a assuré la conception de A à Z . Il y avait du professionnalisme, dans tout cela, mais avec la bonne humeur et le bon esprit qui caractérisent le ROYAL. De plus, le Vendredi soir, il nous avait fallu combiner ces festivités avec une soirée complète de championnat de Tennis de Table.
    De 2008 Tennis de Table
    Paul Maes avait agencé la salle Jean Cappellemans de façon à pouvoir y disputer 8 matches ( sur 16 tables, excusez du peu !). Pour cette occasion, nos 2 équipes « premières », ainsi que 2 équipes « Jeunes » ont joué pour la première fois dans cette grande salle, puisque leur « coutumière petite » était occupée par le festin. Et bien,… Bravo ! Tout s’est bien passé… Et de nombreux pongistes sont passés à table vers minuit ! Bien sûr, certains ont perdu, beaucoup d’autres ont gagné, certains préfèrent jouer dans la « petite salle » ( ils y ont leurs tics et leurs tocs : au ping, comme au pong, cela peut avoir de l’importance !), mais beaucoup apprécient cette belle grande salle, qui nous permet énormément de choses, et qui nous place à un niveau très élevé dans le milieu multisportif bruxellois. Raymond, notre ami et photographe, vous a concocté quelques clichés qui vous permettront de vivre et apprécier ces moments de sport et de bombance, comme si vous y étiez.
    De 2008 Choucroute
    Il n’y a qu’un mot à dire : Bravo, le ROYAL ! … Bravo Rolle !.....The King of the Choucroute-Party ! … et à l’année prochaine!
    Flupke.
    29 octobre, 2008 - 15:12 — Barbara Lebrun
    Merci à tous ! Bonjour =) Voilà 1 mois que j'attendais ce week-end choucroute, le week-end que je préfère de toute l'année ( à part les match important de ping' bien sûr ^^ ) Et Le voilà qui est ENFIN arrivé ! Contrairement à ce que certains croyaient , c'était loin d'être une corvée ! Un pur plaisir oui ! Une fois de plus , moi & Caroline avons été très heureuse d'avoir récolté autant d'argent pour le club ! Les gens étaient géniaux ; le contact que nous avions avec eux était extra! Ils rigolaient avec nous , nous complimentaient sur notre sourire , la disposition de la tombola , les lots à gagner , la qualité des lots également ( Sans oublier le Fameux Tigre ! ) , et puis , il y avait les enfants aussi ... exceptionnels d'ailleurs , après la tombola nous avons pu nous en occuper . .. ; nous avons dessiné avec eux , gonflé des ballons ..; Encore merci pour toute cette organisation aux Adultes présents & aux autres jeunes qui étaient avec nous ! Section tennis de table ; Thomas , Laurent , Antoine , Nicolas ( Présent Le Samedi soir & dimanche pour débarrasser ! ) , Je ne vais pas non plus faire un roman , mais encore une chose à dire : A l' Année Prochaine Avec Grand Plaisir ! Barbara

    2007

    FLAGORNEUR et OBSEQUIEUX.

    Accoudés, pour ne pas dire appuyés au comptoir, certains de nos membres, un beau jour, (…ou peut-être une nuit… ?) riaient à gorge déployée de certains bons mots. Ceux, en ce moment, qui semblent faire fureur au Royal, sont « Flagorneur » et « Obséquieux ».
    Que voilà des mots qui avaient cours 2 ou 3 siècles avant la naissance de notre cher Club !
    Ils ne s’adressent, bien entendu, à personne d’entre nos membres… quoique … !
    Comme l’a si bien dit, paraît-il, notre Jean… de la Fontaine : « au Royal, tout flagorneur boit au dépens de celui qui… fait semblant de l’écouter ! » Et tant pis pour celui-ci, car comme aurait pu le dire Shakespeare dans Timon d’Athènes, et dans ce bon Français qui le caractérisait : « Qui aime qu’on le flagorne, est digne du flagorneur ! ».
    Et l’Obséquieux, dans tout ça, que vient-il faire ?
    Et bien, figurez-vous qu’il s’agit souvent de la même personne. Ou alors il s’agira d’une autre beaucoup plus servile, donc … moins royale !
    Mais, Dieu merci, au Royal nous ne faisons qu’en rire, quoique …
    Cette leçon me vaudra bien, un jour (ou une nuit ?), un… plateau de fromages !

    Flupke.

    Apéritif de Nouvel-An 2012

    De 2012 Drink Royal
    De 2012 Drink Royal
    De 2012 Drink Royal
    De 2012 Drink Royal
    De 2012 Drink Royal
    De Nouvel An 2012 au Royal

    Photo de Marc Legein

    De Nouvel An 2012 au Royal

    Photo de Marc Legein

    De Nouvel An 2012 au Royal

    Photo de Marc Legein

    De Nouvel An 2012 au Royal

    Photo de Marc Legein

    NOUVEL AN 2011

    alut tout le monde,
    Et si on prenait de nouveau le 1er apéro de l’année ensemble ?
    Suite au succès remporté par les deux précédentes éditions, je suggère de réitérer la formule consistant à réunir les membres de toutes les sections du RSNB le dimanche 2 janvier vers 11h30 au club house (après que nos courageux rameurs auront effectué leur première sortie) afin de se souhaiter les bons vœux pour 2011 en prenant ensemble le 1er apéro de l’année.

    Je rappelle qu’il est demandé à chaque participant d’apporter quelques amuse-bouche que nous disposerons sur des plateaux et consommerons tous ensemble en dégustant un verre de Cava offert par le Royal.
    Vos familles et amis sont les bienvenus.
    Long Face

    De 2011 1er Dimanche de janvier
    De 2011 1er Dimanche de janvier