ARCHIVES

2010

BASKETBALL – TOURNOI 2010
13 juin, 2010 - 16:12 — Raymond

C’est avec une certaine appréhension que nous avions pris la décision de modifier, à l’essai pour cette saison, la formule de notre grand tournoi annuel. Les années précédentes, celui-ci se déroulait en 3 « journées ». Les deux premières, les mardi et jeudi soirs, comprenaient chacune deux matchs de qualification et la dernière, le samedi (+/- de 10h30 à 19h00), voyait se dérouler les quatre matchs de classement. Comme c’étaient régulièrement les mêmes bénévoles qui se dévouaient ces trois journées pour que ce tournoi soit une réussite et qu’ils n’hésitaient pas à se sacrifier pour rester tenir compagnie aux derniers clients jusqu’à des heures parfois avancées de la nuit afin que ceux-ci ne soient pas obligés de boire seuls, cette semaine était pour eux très fatigante et je ne parle pas d’une certaine église qui n’était plus toujours au milieu du village. Comme avec deux terrains dans la salle et un à l’extérieur, nous disposons maintenant de possibilités que nous n’avions pas auparavant, nous avons choisi d’organiser notre tournoi en une seule journée, ce samedi 05 juin, avec des matchs depuis 09h30 du matin et sur deux terrains simultanément, chaque équipe jouant trois matchs (plus courts qu’un match normal) sur la journée. Plusieurs des équipes contactées nous avaient déjà inquiétés en nous signalant qu’elles n’auraient pas facile à trouver un nombre suffisant de joueurs susceptibles de rester toute une journée, un samedi du mois de juin, autour d’un terrain de basket. Lorsque le grand jour est arrivé, que nous avons constaté qu’un magnifique soleil nous tenait compagnie, que les premières équipes qui sont arrivées nous demandaient si elles pouvaient jouer sur le terrain extérieur (ce qui était évidemment beaucoup mieux pour l’ambiance et surtout pour la buvette, située à côté du terrain extérieur, car les matchs du matin étaient normalement prévus dans la salle) et que celles qui risquaient de se trouver en mal de joueurs s’étaient débrouillées pour en trouver quelques uns en plus parmi la famille ou les connaissances de leurs éléments attitrés, nous nous sommes alors rendu compte que notre appréhension était vaine et que tout était réuni pour que cette journée soit une réussite. Et de fait, tout s’est déroulé sans anicroche, tant sur le plan sportif, où les arbitres s’étaient mis au diapason de la bonne ambiance qui régnait sur et autour des terrains, ne faisant preuve d’autorité que lorsque cela devenait nécessaire, que sur le plan de la bonne marche de la buvette et du barbecue. Signalons pour la bonne forme, la très belle place de finaliste du Royal 1865 qui ne s’est incliné qu’en finale et après une belle résistance, face au favori du tournoi, l’Aera Excelsior de Bruxelles (ce sont en fait les vétérans du R.J.B. qui nous sont fidèles depuis de très longues années mais dont l’équipe a changé de nom ce 1er juin). Je profite de l’occasion qui m’est donnée ici pour remercier à nouveau Alain, Béa, Marc Van Putte, Roland et Xavier, qui se sont à nouveau dévoués sans compter leurs heures (organisation, achats, service au comptoir et à la caisse durant la journée sans oublier le nettoyage et la remise en ordre des lieux le dimanche matin) pour que ce tournoi connaisse la réussite qu’il a connue. Je remercie également ceux sur qui on a pu compter une grande partie de la journée pour aider au comptoir (Jean Goessens et Christian Vincken) et aussi tous les autres (que je ne vais pas citer ici pour ne pas en oublier) qui en ont peut-être fait un peu moins mais qui ont quand même contribué à faire de cette journée une magnifique réussite. L’élément déterminant de cette journée a sans aucun doute été le soleil, qui ne nous a pas quitté de toute la journée et qui encourageait les gens à profiter pleinement de ses rayons et surtout de notre buvette. Il va sans dire que cette formule sera reconduite pour la saison prochaine et comme je me rappelle que les anciens disaient que Dieu était membre du Royal (mais est-ce qu’il paye sa cotisation ?), on peut espérer que les conditions météorologiques seront identiques. Ghislain

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
29/04/10 – Test-match pour le titre – équipe première

ROYAL 1865 / B.C.A.B. : 78 – 68

Le Royal rencontrait ce jeudi soir au complexe sportif de N.O.H. (terrain neutre) le B.C.A.B. dans un match de barrage qui devait désigner le champion du Groupement Tennis. Les deux équipes avaient terminé le championnat à égalité de points, avec une seule défaite chacune mais les deux dernières rencontres qui les avaient opposées s’étaient terminées avec un solide avantage pour le B.C.A.B., 85-61 en championnat et 58-103 en demi-finale de coupe (avec un Royal très incomplet lors de ce match il faut le préciser) ce qui fait que nous ne n’entamions tout de même pas cette rencontre avec l’étiquette de favori.
A part Marc Vanden Bergh (excusé) et Francisco (toujours blessé), le 1865 présentait ce soir une équipe assez complète tandis que, malheureusement pour eux et tant mieux pour nous, nos adversaires étaient privés d’Aladdin Ridouan, l’un de leurs meilleurs éléments qui évolue également en P1.
Opposés à l’habituelle individuelle sainement agressive de nos adversaires, le Royal entamait la partie avec Christophe, Guy, Laurent, Lionel et Xavier et annonçait directement la couleur en creusant assez rapidement un petit écart sous la direction de Laurent et grâce à un jeu collectif et rapide, ponctué d’une efficacité tout à fait honorable dans les tirs au panier. Le 1865 tournait avec 7 hommes car Alain et Julien, toujours disponibles, préféraient quand même assister à la rencontre depuis la ligne de touche. Philo et José s’étaient eux bien intégrés dans l’équipe et celle-ci continuait à tourner impeccablement (21-12 après les 10 premières minutes). Durant la seconde période, Lio démontrait à son vis-à-vis qui avait la dure charge de le tenir en individuelle, que ce n’était pas pour rien qu’il évoluait aussi en P1 et grâce à sa technique et sa vitesse d’exécution, parvenait à creuser encore un peu plus l’écart pour le porter à 13 points à la mi-temps (39-26). La 3ème période voyait les choses s’équilibrer quelque peu et au Royal, où à part Laurent qui préférait continuer à assumer son rôle de chef d’orchestre sur le terrain, chacun avait l’occasion de souffler quelques minutes sur le banc sans que le rendement de l’équipe ne s’en ressente. L’équipe restait toujours aussi collective (5 joueurs différents ont marqués lors de ce quart-temps) et parvenait à garder le même écart à la fin de cette troisième période (61-48). Le B.C.A.B., surtout par Sami Khan (n°11- 15 points sur les 22 marqués par eux dans cette dernière période), lançait ses ultimes forces dans la bagarre pour revenir à 6 points à 6 ou 7 minutes du terme (57-63), moment que choisissait Christophe, resté assez discret dans ses tirs à distance durant toute cette partie, pour inscrire deux paniers déterminants qui nous redonnaient un peu d’air et nous permettaient, aussi à nouveau grâce à Lio qui marquait 9 de nos 11 derniers points, de terminer cette partie sans donner trop de frayeur aux spectateurs qui avaient assisté à une partie fort agréable à regarder. Score final : 78-68.
J’ai parlé des marqueurs dans ce résumé car marquer un panier est évidemment l’action la plus spectaculaire dans un match de basket et si on ne marque pas, on ne sait pas gagner mais je pense que ce soir, c’est aussi en grande partie à notre défense que nous devons cette victoire. Face à des adversaires plus costauds et plus physiques que nous, celle-ci était composée de José, l’un de nos maître atouts, toujours aussi solide qu’un roc, de Xavier, obligé par un choix tactique de jouer à une place d’arrière très inhabituelle pour lui mais où il s’est magnifiquement défendu et où sa détente et sa mobilité nous ont été très utiles, de Philo, toujours aussi embêtant pour les attaquants adverses, grâce ou à cause de son placement irréprochable et de, et j’ai gardé le meilleur pour la fin, l’homme qui a pour moi été vraiment déterminant aujourd’hui dans la victoire finale, Guy, souverain et intraitable au rebond défensif face à l’armada du B.C.A.B. et qui marque 10 points, très sobrement mais presque sans déchet, sous l’anneau adverse. Comme de plus, avec Sonia, il nous amène une supportrice de choix, nous n’avons qu’à nous louer de sa présence ce soir. Je m’en voudrais d’oublier Christophe, qui, s’il n’était offensivement pas tellement à son affaire face à son adversaire direct (sa facilité à marquer des tirs à trois points durant tout le championnat n’était pas passée inaperçue au B.C.A.B. et c’était l’un de leur meilleurs défenseurs qui avait mission de le contenir), a été doublement actif en défense et a, malgré sa taille pas vraiment imposante sur un terrain de basket, su prendre plusieurs rebonds et faire quelques interceptions fort habiles.
Bravo donc à tous, cela faisait 8 ans (depuis la saison 2001/2002) que le Royal n’avait plus été champion, cela procure une sensation agréable qui nous manquait et que nous espérons voir se reproduire au terme de la saison prochaine.
Le match de ce soir a été la touche finale mais c’est durant la saison entière que nous avons travaillé à la conquête de ce titre et nous avons pu pour cela compter sur les joueurs suivants (par ordre de n°) : Alain, Xavier, José, Guy, Francisco, Daniel, Philo, Julien, Michel, Lionel, Marc VDB, Laurent et Christophe soit 13 joueurs qui, même s’ils n’étaient pas présent à chaque match (n’oublions pas que nous sommes un club tout à fait amateur), ils ont chacun apporté leur petite pierre à l’édifice en fonction de leurs moyens et de leurs possibilités et je les en remercie ici tous pour cela.

Les points marqués :

Royal 1865 : Lio (26 dont 1 x 3 pts), Laurent (18 dont 3 x 3 pts), Christophe (14 dont 1 x 3 pts), Guy (10), Xavier (8), José (2), Philo (-).

B.C.A.B. : Sami Khan (17 dont 1 x 3 pts), Tawfik (16 dont 3 x 3pts), Hassani (16), Kouai (9 dont 3 x 3 pts), Meylemans (6), Nokri (2), Errahmouni (2).

Les scores des différents quarts-temps : 21-12 ; 18-14 ; 22-22 ; 17-20.

Ghislain.

2008
22 AVRIL 2008
Challenge Teyrlinck et Paul De Bruyne 2008

CHALLENGES TEIRLINCK ET DE BRUYNE – DU 20/05/08 AU 24/O5/O8

J’ai jeté un coup d’œil aux paniers !
Les paniers étaient ceux du terrain de Basket, et le coup d’œil était celui du profane que je suis.
Et bien, j’ai passé un excellent moment.
Il s’agissait des matches de finales de chacun de ces 2 tournois, organisés par notre section Basket, et qui réunissait pas moins de 8 équipes.
Mon grand regret est que je suis arrivé trop tard, et je n’ai pas pu voir à l’œuvre notre équipe représentative. Nos joueurs l’ont emporté sur un score assez sévère (74 à 58, si je ne me trompe pas) et qui reflète bien, m’a-t-on dit, la qualité de leur jeu. D’ailleurs, je veux bien le croire : à en voir leur dextérité au barbecue et derrière le comptoir, cela ne peut qu’être vrai !
Ne me demandez pas qui joue avec l’équipe du ROYAL 1865, et qui joue avec le RSNB …
Je n’ai jamais bien compris la différence, mais ce que je sais, c’est que les Daniel, Marc, Stéphane, Xavier, Alain, Christian et … consorts forment une sacrée belle équipe de copains, volontaires et accueillants, et qu’ils auraient mérité encore plus de présence de la part des membres des autres sections du ROYAL.
Et pourtant, il y en avait, du public !
La finale (la grande…) a vu la victoire des rouges du Racing-Jet, face aux bleus d’Electrabel.
Je ne suis pas très connaisseur, mais je crois pouvoir dire que c’était d’un très bon niveau.
De la technique individuelle et d’équipe, des mouvements dans tous les sens, de très beaux gestes, du physique, et un très bon esprit. Le tout dirigé par un duo d’arbitres très compétents et très sympas.
Que demander de plus, pour une après-midi sportive et … bucolique ?!
D’ailleurs, c’est décidé : je vais m’intéresser un peu plus au Basket, et en apprendre les règles ; car là, je l’avoue, j’ai des lacunes.
Mais ce sport est très beau et très agréable à suivre.
Vous voulez un conseil ?... L’année prochaine, ne laissez pas passer ce rendez-vous du « TEYRLINCK » sans venir assister à l’une ou l’autre de ses journées. Cela se passe les mardis et jeudis soirs, pour les matches de poules, et le samedi toute la journée pour les demi-finales et finales. Et toujours dans la bonne humeur, avec l’humour et les merguez garantis !
Alors, à bon entendeur… !

Flupke.

2007

Editer le 3 Juin 2007

2007 TERYLINCK RESUME

Ce fut un beau tournoi et à part les deux derniers quarts temps du match ASUB TENNIS/RJB VETERANS disputé le jeudi soir, que l’on a dû terminer dans la salle, les conditions météorologiques nous ont été favorables et le tournoi a pu se dérouler dans de très bonnes conditions. Pour la partie sportive, ce sont nos amis d’ ELECTRABEL qui, pour la Xième fois, ont remporté, avec une équipe très solide et très complète, le challenge TEYRLINCK en battant en finale les vétérans du RJB, légèrement déforcés par rapport à l’équipe qu’ils avaient alignée lors des éliminatoires, au terme d’une rencontre agréable à suivre. Le ROYAL1865 prenant lui la mesure de l’ASUB TENNIS pour la troisième place au bout d’une rencontre disputée dans un très bon esprit sportif. Quant au challenge De BRUYNE c’est l’équipe de la BANQUE NATIONALE qui, pour sa première apparition à notre tournoi, l’a remporté avec brio en s’imposant en finale face aux joueurs plus anciens de WEZEMBEEK OPPEM dont l’expérience leur a permis de faire douter leurs jeunes adversaires jusqu’au dernier quart temps. Pour la petite histoire, signalons encore la victoire, sur le fil, de WOBAC qui bat le R.S.N.B. d’un point, à la fin d’un match comme on aimerait en voir plus souvent. En conclusion, ce tournoi fut une cuvée comme on en redemande et je terminerai en remerciant à nouveau nos amis d’ELECTRABEL pour le beau geste qu’ils ont eu de prendre à leur charge, tous les frais d’arbitrage du tournoi. Merci à tous les participants.

                                                                                                                        Ghislain CARMELIET

Challenge Teyrlinck et Paul De Bruyne 2007

  • Tournoi de basket-ball 2007 - Challenges Teyrlinck et De Bruyne Calendrier des rencontres
  • Mardi 29 mai Challenge De Bruyne 19h00
  • A) WOBAC  58 - 66  WEZEMB.OPPEM
  • Challenge Teyrlinck 20h30
  • B) ROYAL 1865   52 - 76 ELECTRABEL
  • Jeudi 31 mai Challenge Teyrlinck 19h00
  • C) ASUB TENNIS 53 - 76 R.J.B. Vétérans
  • Challenge De Bruyne 20h30
  • D) R.S.N.B. 46 - 64 BANQUE NAT
  • Samedi 02 juin : Consolations : 11h00 Challenge De Bruyne WOBAC  65 - 64 R.S.N.B.
  • 13h00 Challenge Teyrlinck
  • ROYAL1865   59 - 51 ASUB Tennis
  • Finales : 15h00 Challenge De Bruyne
  • WEZEMB.OPPEM  45 - 53 BANQUE NAT.
  • 17h00 Challenge Teyrlinck
  •  ELECTRABEL 56 - 43 R.J.B. Vétérans 
  • Remise des challenges : Vers 18h45

Vainqueur du tournoi Paul De Bruyne :BANQUE NAT Vainqueur du tournoi Teyrlinck:ELECTRABEL

Editer le 27 Mars 2007

R.S.N.B.Cette saisons 2006 - 2007 une victoire

Depuis combien d’années sommes-nous dans le bas du classement ? Le noyau de l’équipe varie régulièrement et nous restons fidèles à notre statut de dernier. Cette saison une victoire et deux points. Nous avons été à deux doigts de battre notre grande sœur ; ah si Xavier avait eu des gaz lors de cette rencontre, pas de chance pour cette année mais nous arriverons à cette victoire tant souhaitée. Premier tour bravo à l’équipe, par contre une catastrophe depuis janvier ; la nouvelle salle ne convient pas ? Le score reflète bien la réalité, entre trente et quarante points par match, Nous jouons mal et que faire pour améliorer notre jeu. Il reste une rencontre contre l’Eveil et nous finirons notre saison dans le chaos. Eh bien non, les joueurs ont effectués une très belle prestation, un match perdu avec les honneurs par 117 à 90. Je salue le retour de Laurent Nuttin et l’arrivée d’Olivier Vandenhoven (28 points). Il ne faut donc pas désespéré, je suis convaincu que la saison prochaine sera certainement de meilleure facture. Un souhait pour la saison 2007-2008, le retour de notre nounours portugais. Le marqueur (à la carte)

                                                                                                                        Paul-Louis Depre

Info: Onze équipes participeront au championnat et par rapport à la saison dernière les modifications sont les suivantes : Deux nouvelles équipes : Fresh Air Jette dont je n’ai pas encore officiellement reçu l’adresse de la salle mais si on m’a bien informé ils joueraient le vendredi soir dans la salle située avenue du Comté de Jette, pas loin de l’hôpital Brugmann et le Royal Anderlecht (toujours non officiel) jouerait dans la salle Simonet, au Stade d’Anderlecht le vendredi soir également. Deux équipes changent de nom et de salle : RPC Schaerbeek devient le B.C.A.B. (Basket Club Avenir Bruxelles) et Forest Tennis devient Rambo Stars (cela ne s’invente pas) et ces deux équipes jouent maintenant en alternance le dimanche matin au Stade Vanderputten situé Bd. de l’Abattoir, à côté de l’Institut des Arts et Métiers. Une équipe cesse ses activités, La Forestoise. Une dernière chose, pour une question d’assurance, il a été décidé que les joueurs devront passer une visite médicale et devront maintenant montrer leur carte d’identité à chaque match (une copie suffit Ghislain

2006

19 Décembre 2006

Parlons un peu des nouveaux

Parlons un peu des nouveaux Le Royal 1865 ne compte pas moins de 6 nouveaux joueurs cette saison. Qui sont-ils et d’où viennent-ils ? Les 3 premiers ci-dessous sont des apports pour notre équipe de réserves.

Daniel Deruyck et Charles Van Nes (Charly) sont des joueurs que nous avons su récupérer du B.C.A.K., club ami de toujours qui a malheureusement cessé sa participation à notre championnat cette saison. S’ils ne sont plus de toute première jeunesse, ce sont de parfaits clubmens qui ont toujours bon pied, bon œil et qui font également le bonheur de notre section tennis. Je pense que notre club dans son ensemble ne peut que se réjouir de leur venue.

Thierry Brunelles nous est arrivé via Daniel Veulemans mais malheureusement il est blessé depuis le début de la saison et nous n’avons pas encore pu le juger sur et en dehors des terrains. Nous en reparlerons plus tard. L’équipe première s’est aussi vue renforcée par l’arrivée de 3 nouveaux joueurs.

Luc Dupont, jeune quadragénaire, a aidé en son temps à faire la toute bonne réputation des équipes de jeunes du Charles-Quint (champion de Belgique en junior et vainqueur de la Coupe de Belgique en junior également, excusez du peu). Il est maintenant parmi les plus réguliers de nos joueurs et son expérience et son talent sur le terrain nous sont d’une aide précieuse. Il n’a, de plus, de leçon à recevoir de personne en tant que clubman. Je n’en veux pour preuve que le fait que dès sa première saison chez nous, il n’a pas hésité, accompagné de sa charmante épouse, à mettre son expérience culinaire à notre disposition pour nous aider à faire de la soirée choucroute la réussite qu’elle a connue.

Philippe De Vrée, Filo pour les intimes, également quadragénaire, nous est arrivé également du B.C.A.K. Il joue actuellement encore en provinciale avec U.J.Koekelberg. et aussi avec les vétérans du B.C.A.K. La précision de son shoot et sa classe sur le terrain n’ont pas tardé à nous faire connaître les joies d’une première victoire. Comme il est en plus d’une sportivité à toute épreuve, nous ne pouvons que nous féliciter de son arrivée parmi nous. Le dernier, Freddy Kuperblum, quarante ans tout rond, a fait ses classes au Maccabi pour ensuite terminer sa carrière en faisant pendant une dizaine d’années les beaux jours du Racing Jet de Bruxelles. Il pensait se reposer sur ses lauriers mais c’était compter sans notre ami Xavier qui a su le convaincre de décrocher ses baskets et de reprendre du service chez nous. Suite à un concours de circonstances nous n’avons à ce jour pas encore eu la chance de le voir évoluer mais ce sera chose faite dimanche prochain où nous comptons sur lui pour donner du fil à retordre à nos amis de l’A.S.U.B. Old Stars. Si nous parvenons tous les ans à étoffer nos rangs avec des gens d’une telle qualité, l’avenir du club est assuré pour de longues années encore.

                                                                                                                        Ghislain CARMELIET

Photos Challenge Teyrlinck 2012

2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck
2012 Challenge Terlinck