RESUME DES MATCHS

27/04/12 – Match de championnat
R. ANDERLECHT / ROYAL 1865 : 82 – 126
Quelques absents et non des moindres (Benoît, Francisco, Guy, Massimo, Philo, Sébastien, Xavier tous excusés), pour ce dernier match de championnat de la saison, dans la salle du Royal Anderlecht notre dauphin au classement, soit sur papier l’un des matchs les plus difficile de la saison. Notre adversaire du jour n’était pas mieux loti que nous avec l’absence entre-autre de Cédric Dascotte, l’un de leurs meilleurs réalisateurs. Heureusement, si nous n’avions pas la quantité, nous avions quand même la qualité avec Alain, Christophe, José, Laurent, Lio, Olivier et Simon. Vu le nombre limité de joueurs annoncés, Julien était également présent au coup de sifflet initial pour faire le cinquième homme en cas d’absence ou de retard de l’un ou l’autre des joueurs prévus et je le remercie ici pour sa disponibilité et son esprit d’équipe.
Avec Alain, Christophe, Laurent, Lio et Olivier comme cinq de base, le Royal, confronté à la bonne défense individuelle d’Anderlecht, entamait la partie sans complexe et nos joueurs faisaient immédiatement étalage de toutes leurs qualités. Alain, comme à son habitude, invisible pour l’adversaire et se trouvant toujours dans la raquette à l’endroit où le ballon aboutit pour ensuite marquer son panier, Christophe, désavantagé par l’étroitesse du terrain et le marquage de son adversaire direct mais qui se mettait au service de ses équipiers tant par sa mobilité que par ses passes rapides, Laurent, en grand chef d’orchestre pour diriger les opérations et distiller de nombreuses passes décisives, Lio, d’une rapidité inouïe et d’une technique individuelle inégalée et enfin Olivier, intraitable au rebond défensif et d’une détermination à toute épreuve offensivement.
Prises de rebonds défensifs et offensifs, interceptions, contre-attaques, passes rapides, tirs à distance, tout le registre y passait et nous réussissait, ce qui se traduisait assez rapidement dans le score (0-7 après 3 minutes et 10-31 après le premier quart). José et Simon étaient montés à leur tour et faisaient mieux que se défendre, ce qui permettait aux rouges de rester concentrés et de garder la direction des opérations. Anderlecht reprenait pourtant du poil de la bête et surtout avec l’arrivée de Swami en fin de cette deuxième période, limitait un tant soit peu l’écart qui prenait déjà des proportions déterminantes (31–60 au repos). Lio, par sa condition physique et sa finesse, donnait le tournis à son adversaire direct qui ne parvenait pas à le limiter (17 points pour lui rien que dans ce 3ème quart) et Christophe dont le vis-à-vis était obligé de relâcher la pression, nous montrait par 3 tirs primés consécutifs qu’on pouvait toujours compter sur lui, amenaient un score de 58 à 99 en fin de troisième période malgré un très bon Swami (17 points également pour lui dans cette 3ème période) du côté anderlechtois. Dans le dernier quart, nos joueurs continuaient à s’amuser et à nous montrer toute l’étendue de leurs talents et terminaient cette exhibition, le mot n’est pas trop fort, sur le score sans appel de 82 à 126.
Nous terminons donc ce championnat invaincu et afin de faire le grand chelem, il nous reste encore la finale de la Coupe à remporter le samedi 12 mai dans la salle de l’ASUB. Ce sera également contre Anderlecht mais ne mangeons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, un match n’est pas l’autre et notre très sympathique (à une petite exception près) adversaire d’aujourd’hui aura récupéré ses quelques joueurs absents et n’aura pas manqué de tirer les leçons du match de ce soir. Les points marqués :
Royal 1865 : Lio (50 dont 2 x 3 pts), Christophe (23 dont 3 x 3 pts), Olivier (23), Laurent (17 dont 3 x 3 pts), Alain (7), Simon (4), José (2).
R. ANDERLECHT : Swami (25 dont 1 x 3 pts), Vincent (18), Dimitri (12), Murphy (11 dont 1 x 3 pts), Avil (6), Claude (4), Frank (4), Christophe (2).
Les scores des différents quarts-temps : 10-31 ; 21-29 ; 27-39 ; 24-27.
Ghislain.

25/03/12 – Demi-finale de la Coupe B.T. - Match « retour »

R. AVIA B.C. / ROYAL 1865 : 47 – 69

Un match de fin de saison et sans trop d’enjeu (vu notre victoire avec 49 points d’écart au match « aller ») pour ce match « retour » de la demi-finale de la Coupe B.T., ce dimanche matin dans la salle de l’AVIA.
Le Royal commençait plutôt bien avec Christophe, Ferhan, José, Laurent et Sébastien sur le terrain à l’entre-deux initial et les rouges menaient déjà 3 à 10 après quelques minutes de jeu. On s’imaginait déjà un match qui allait se terminer avec un écart similaire à celui du match « aller » mais la jeune équipe de nos adversaires ne l’entendait pas de cette oreille et prenait l’avantage quelques instants plus tard (11 – 10). Après un temps mort réparateur, Laurent et Christophe remettaient les choses au point et amenaient 13 à 24 après le premier quart. Alain, Guy et José, qui composaient notre « banquette » avaient été de sortie hier mais ils étaient présents, ce pourquoi je le remercie. Guy et José d’abord et Alain ensuite avaient vaillamment relayé leurs coéquipiers et les choses tournaient toujours bien. Score au repos 22 – 42.
La concentration n’y était plus vraiment dans les deux dernières périodes et, sous la conduite irréprochable de MM. Simon et Pieterhons, le match se déroulait gentiment mais avec beaucoup d’imprécisions de chaque côté. Signalons quand même 3 tirs primés consécutifs de Christophe dans le troisième quart et du bon travail sous les anneaux d’Olivier et de Sébastien pour que nous remportions quand-même cette deuxième mi-temps. Score final : 47 – 69.
Nous voilà donc qualifiés pour grande finale qui aura lieu le 12 mai prochain (heure encore à fixer) dans la salle de l'ASUB. Notre adversaire du jour sera le R. Anderlecht et nous devrons montrer un autre visage qu'aujourd'hui pour conquérir ce trophée.

Les points marqués :
Royal 1865 : Christophe (25 dont 5 x 3 pts), Laurent (12 dont 4 x 3 pts), Olivier (12), Sébastien (8), Ferhan (7), Alain (3), José (2), Guy (-).

R. AVIA B.C. : Gilson (13), D. Williquet (11 dont 1 x 3 pts), Verbruggen (8), Nasmi (6), R. Riso (5), Pierard (2), M. Riso (2), Sterckx (-).
Les scores des différents quarts-temps : 13-24 ; 9-18 ; 12-15 ; 13-12.

Ghislain.

16/03/12 – Demi-finale de la Coupe B.T. - Match « aller »

ROYAL 1865 / R. AVIA B.C. : 95 – 46

Plusieurs absents de marque chez nous (Alain, Benoît, Ferhan, Francisco, Guy, José, Laurent, Lio, Massimo, pour ne citer que ceux-là) tous excusés et c’est donc avec une équipe assez limitée en nombre (6 joueurs seulement) et assez inhabituelle que nous envisagions de prendre la mesure du dernier du classement, en visite chez nous pour ce match « aller » de la demi-finale de la Coupe C.E.
Chris, Olivier, Philo, Sébastien et Xavier entamaient la partie alors que Simon était sur le banc, prêt monter sur le terrain dès qu’on aurait besoin de lui. Chris, notre marqueur habituel, ne trouvait pas ses marques dans ce premier quart et sans se poser de questions, ce sont ses équipiers, sous l’impulsion du chef d’orchestre Philo, clairvoyant et précis à la distribution, qui prirent la relève et c’est vraiment à du beau basket que nous avons assisté. Le ballon circulait rapidement, tous les joueurs étaient mobiles et dès que la défense adverse était déstabilisée, le joueur esseulé prenait ses responsabilités et le tir était réussi. Si par hasard le panier était manqué, Olivier et Sébastien étaient là pour prendre le rebond et marquer. C’est quand même simple le basket. Score après 10 minutes : 25-9. Simon s’était sans problème incorporé à l’équipe et le spectacle continuait durant le deuxième quart-temps, toujours aussi agréable à regarder, avec en plus, dès le milieu de cette période, Christophe qui retrouvait sa précision qui nous a fait gagner tant de matchs cette saison, ce qui n’arrangeait pas les choses pour notre sympathique adversaire. Score au repos : 49-18. Nos six joueurs restaient concentrés et très constants tout au long de ce match et grâce entre autre à Xavier, auteur de son plus beau match de la saison, l’Avia n’a jamais eu la possibilité de diminuer l’écart. Score final : 95 – 46, ce qui nous laisse, sans trop de doutes, présager une qualification pour la finale du 12 mai prochain, dans la salle de l’ASUB.
Peut-être que l’adversaire n’était pas un foudre de guerre mais tous les joueurs présents ont droit à un grand bravo pour la belle démonstration qu’ils nous ont offert ce soir. Ils ont fait beaucoup plus que ce qu’on attendait d’eux et ont prouvé que nous disposions cette saison vraiment d’un effectif de valeur et que notre titre de champion n’était pas usurpé.

Les points marqués :
Royal 1865 : Christophe (29 dont 6 x 3 pts), Olivier (18), Xavier (18), Sébastien (17), Philo (8) Simon (5 dont 1 x 3 pts).
R. AVIA B.C. : Verbruggen (17 dont 1 x 3 pts), Nasmi (12), Pierard (6), Duchateau (5), M. Riso (3 dont 1 x 3 pts), R. Riso (3).
Les scores des différents quarts-temps : 25-9 ; 24-9 ; 24-18 ; 22-10.

Ghislain.

02/03/12 – Match de championnat – équipe première

ROYAL 1865 / R. ANDERLECHT : 91 – 59

C’est un match déterminant que le Royal 1865 jouait ce vendredi soir. En effet, une victoire contre Anderlecht, le second du classement qui nous rendait visite, signifiait pour nous déjà le titre de champion du Groupement Tennis, à 2 journées de la fin du championnat.
Malgré l’absence excusée de quelques éléments de valeur (Francisco, Sébastien, Xavier…) le 1865 était tout de même en mesure d’aligner son incontesté meilleur cinq de base de la saison (Benoît, Chris, Laurent, Lio et Olivier) à l’entre-deux initial.
Si la défense d’homme à homme appliquée dès le départ par Anderlecht gênait fortement l’un de nos points forts, le tir à distance, elle permettait à nos joueurs de démonter que nous disposons en nos rangs de quelques joueurs de grande classe possédant assez de qualités individuelles pour faire face à toutes les situations. Pouvant s’appuyer sur une défense de fer composée de Benoît et d’Olivier, nos trois feux follets, Chris mais surtout Laurent et Lio, s’en donnaient immédiatement à cœur joie et donnaient le tournis à leurs adversaires directs. Interceptions, contre-attaques, passes décisives, un contre un, tout le registre de leurs qualités était passé en revue et tout nous réussissait. Cette euphorie jouait sur le moral d’Anderlecht qui ne parvenait à inscrire son premier panier qu’après 4 ou 5 minutes de jeu et après être passé par 17 – 2, ce premier quart se terminait sur le score de 27 à 6 (14 points pour Lio durant cette période). Tout le monde pensait le match déjà joué mais c’était compter sans la détermination d’Anderlecht qui tenait à prouver que leur deuxième place au classement ne relevait pas du hasard. Dès le début de la deuxième période, quelques changements, pourtant pas trop audacieux à mon avis, effectués par le 1865, grippaient la mécanique et permettaient à nos visiteurs de reprenaient du poil de la bête et d’entamer très collectivement une belle remontée (35 – 25), obligeant le 1865 à rappeler son équipe de base pour arrêter l’hémorragie et heureusement au repos la situation était rétablie (48 – 29). Cette douche froide avait eu pour effet de refroidir les ardeurs du coach et malheureusement pour les remplaçants, sur qui on avait pourtant pu compter tout au long de la saison et qui ne méritaient pas cela, les changements devinrent de plus en plus parcimonieux. Quoi qu’il en soit, les rouges avaient repris le contrôle du match et malgré une belle résistance de Cédric Dascotte (20 pts dont 10 dans le dernier quart) le vainqueur était connu. Score après 30 minutes : 63 – 39, score final : 91 – 59.
En résumé, malgré un Christophe un peu en retrait de sa forme habituelle (16 points seulement) mais qui saurait lui en vouloir après la magnifique saison qu’il a nous a offerte, nous avons pu compter aujourd’hui sur un Lio magistral, sur un Laurent impérial à la relance et à la distribution, sur un Benoît sobre, collectif mais oh combien efficace et enfin sur l’Attila des attaquants adverses, Olivier, vraiment souverain en défense ce soir, comme lors de tous les autres matchs d’ailleurs.
Bravo à tous et encore toutes les excuses du coach aux remplaçants qui n’ont pas eu l’occasion de défendre leur chance ce soir.
Les points marqués :
Royal 1865 : Lio (26 dont 1 x 3 pts), Laurent (21 dont 2 x 3 pts), Christophe (16 dont 2 x 3 pts), Benoît (13), José (8), Olivier (6), Alain (1), Philo (-), Massimo (-).

R. ANDERLECHT. : Cédric Dascotte (20), Kestens (11), Stella (10), Dominguez (5), Guelton (5), Feuggelew (4), Lemy (4), Tak (-).

Les scores des différents quarts-temps : 27-6 ; 21-23 ; 15-10 ; 28-20.
Ghislain.